Partagez | 
ADG Fantastique - CR partie test 100 pts
MessageSujet: ADG Fantastique - CR partie test 100 pts   Mer 27 Jan - 14:10

    Journal du Clerc de Sigmar Emmanuel Von Wittelsbach, Presses d'Altdorf, 2520 du calendrier impérial.




    " Alors que les horribles Osts du Chaos étaient renvoyés dans le Nord par l'Empereur et les armées humaines, naines et elfiques, d'autres forces tout aussi maléfiques et opportunistes se mirent en tête de ravager un pays déjà dévasté par la guerre. Une force de Peaux-Vertes, en fait un groupe d'éclaireurs de la horde orque de Fifi Eurli'dégueuli -eux mêmes inféodés au terrifiant Grimgor Boit'en'Fer qui ravageait alors l'est des Montagnes du Bord du Monde-, franchit les terres d'Ostermark en brûlant et pillant, éclairant l'avancée de la horde, semant la mort sur son passage. "




    " Alors que l'armée impériale était affaiblie et désorganisée par les plus grandes victoires remportées sur le mal depuis l'ère de Sigmar, l'Empereur fit dévier l'un de ses corps d'armées vers l'est pour parer à la menace. Le général Pieter Von Keller de l'Electorat du Ostland se mit en marche avec une petite force de quelques milliers d'hommes, composée de piquiers et d'arquebusiers d'Altdorf, de piquiers du Stirland, des terrifiants archers longs et de piquiers du Ostland, d'arbalétriers du Nordland ainsi que d'une force non négligeable de chevalerie des ordres militaires, ainsi que d'un renfort de nobles locaux. L'armée impériale rencontra l'armée orque d'Eurli'dégueuli sur les bords du fleuve Urskoy, qui marque la frontière entre l'Empire et le Royaume de Kislev au nord. "

    " Le déploiement fut classique pour l'armée impériale ; les bagages proches du fleuve, les carrés de piquiers au centre entourés d'archers longs et d'arbalétriers, précédés de tirailleurs armés d'arcs ou d'arquebuses. Pieter Von Keller prit la tête de l'infanterie. La chevalerie se déployait sur le terrain plat à proximité du fleuve. L'armée peaux-vertes se déploya de manière plus espacée. Face à la chevalerie sur le flanc droit impérial, les orques déployèrent leur cavalerie montée sur loups, armée d'arcs et de lances, et accompagnée d'un terrible géant. Au centre, les orques massèrent leur infanterie lourde, très résistante, pour affronter l'infanterie impériale. Les orques avaient un flanc couvert par des Snotlings, plus petits encore que des gobelins, armés de tessons de verre et de caillasses, pour submerger et ralentir les humains. Enfin, le flanc gauche impérial était débordé par des gobelins encadrant une meute de monstrueux trolls. "




    " La bataille commença sur ordre de Von Keller, qui ordonna à sa cavalerie de changer de position pour éviter le géant, plus à même d'être géré par les arbalétriers et les piquiers. Les chevaliers remontèrent donc par l'arrière, la ligne d'infanterie pour se repositionner sur l'autre flanc. L'infanterie impériale masquait le mouvement, avançant vers l'ennemi en couvrant aussi bien que possible son flanc droit désormais non protégé. Le chef de guerre orque lança alors sa cavalerie en avant, tandis que son infanterie faisait de même. "




    " Les premiers échanges de tirs se font à l'avantage de l'Empire, tandis que sur le flanc gauche, arquebusiers de la capitale et chasseurs du Ostland mettaient à mal les gobelins en leur infligeant quelques pertes, tandis que les archers longs occasionnaient quelques pertes aux rares tirailleurs qui couvraient l'infanterie orque. Sur le flanc droit, les arbalétriers du Nordland entament un duel de tir avec la cavalerie orque, celle ci étant pour moitié forcée de se replier à l'approche des piques impériales. Cependant, de nombreux cavaliers barbares passèrent dans la trouée en longeant le fleuve et se jetèrent en hurlant sur le camp impérial, dévasté avant même les premiers corps à corps ! Les peaux vertes massacrèrent les civils et les fourrageurs humains, buvant l'alcool, dévorant les vivres, déféquant dans les tentes et brûlant les chariots de fourrage (le foin, c'est pour nourrir la nourriture, par les vré zorks!). "




    " Les combats au corps à corps débutent alors ; sur le flanc gauche les tirailleurs humains sont repoussés par la pression des trolls et gobelins, mais le connétable Von Kirchbaum des Templiers de Sigmar manœuvre habilement. Ralliant les arquebusiers impériaux, il les envoie contre les trolls ; les pétoires humaines blessant grièvement de nombreux monstres. Dans le même temps, les chevaliers doivent calmer et rassurer leurs montures, terrifiées par la présence des immondes et massifs trolls. Mais finalement, la charge est lancée contre les gobelins, déjà amoindris par les tirs impériaux. "




    "Au centre, les orques ont divisé la ligne impériale en multiples fractions par leurs manœuvres de cavalerie. L'infanterie lourde, menée par le chef Eurli'dégueuli en personne, charge en hurlant le cri de guerre orque « WAAAAAAAAGH ! » d'un choeur de voix rauques en direction de la ligne de piquiers impériaux, et des archers protégeant leur flanc. Le géant charge en même temps que les orques, faisant trembler la ligne humaine. Alors que l'ennemi est à quelques dizaines de pas, les tambours résonnent dans la plaine et d'un cri repris par les sergents de tous les régiments, les piques impériales s'abaissent alors qu'un hymne guerrier est entonné par les soldats humains. Pendant ce temps, les arbalétriers protègent toujours tant bien que mal le flanc droit des piques, subissant de lourdes pertes mais en infligeant en égale mesure aux peaux vertes montés, salve après salve. Sur l'arrière des impériaux, l'unité de nobles impériaux contournent à nouveau la ligne humaine pour contacter et détruire les orques s'enivrant toujours dans le camp dévasté de l'armée. "


    " Sur le flanc gauche, les arquebusiers d'Altdorf contiennent les trolls sans subir de pertes notables, tandis que les chevaliers sur les flancs des trolls, percutent violemment les gobelins apeurés. Les terribles templiers, malgré la panique de leurs montures, occasionnent un véritable carnage de peaux vertes, dévastant les rangs gobelins. Au centre, le premier choc est absorbé globalement par la ligne humaine. Les piquiers humains, submergés sur leurs ailes, tiennent bon. Face au géant et à des chevaucheurs de loups, le régiment du Stirland tient tout juste bon, les piques se fichant par dizaines dans le monstrueux géant. Au centre, les Ostlanders provoquent de lourdes pertes aux orques qui viennent s'empaler sur leurs piques. Les troupes d'Altdorf, la capitale, sont également enveloppés sur l'autre flanc, et font face à l'élite orque menée par Eurli'dégueuli en personne. Les piques rompent et les orques malmènent la formation humaine ; les soldats du Reik tombant par dizaines. "




    " La bataille continue un temps, les deux armées approchant rapidement de leur point de rupture. Sur le flanc gauche, les chevaliers dispersent totalement les gobelins, massacrés par centaines puis par milliers, alors que les trolls harcelés par les arquebusiers tombent à leur tour, criblés de balles. Au centre, la situation devient plus confuse et plus sanglante. Les piquiers humains d'Altdorf sont massacrés par la garde du chef tribal ennemi, tandis que l'aile des peaux-vertes percute les archers longs humains protégeant le flanc des chevaliers. En quelques minutes, les archers sont hachés menus et partent en déroute, entraînant des tirailleurs qui se reformaient sur leurs arrières. Les Ostlanders tiennent bon et occasionnent de leurs piques de nouvelles pertes aux orques, tandis que les Stirlanders, surpris par un géant qui brise les hampes des piques qui mordent ses chairs, abat le tronc d'arbre qui lui sert de gourdin sur la troupe. Les humains meurent, mais tiennent bon. Les nobles impériaux et les arbalétriers, près du camp, occasionnent de nombreuses pertes à la cavalerie orque qui reflue. "


    " Finalement, la bataille s'achève sur un match nul. Les Peaux Vertes se sont fait étriller sur leurs deux flancs par la défense élastique et les contre offensives brutales, bien qu'inférieures numériquement, des tireurs et chevaliers impériaux. Le centre est pourtant enfoncé entre le cœur de la ligne de piquiers et les chevaliers. Les pertes orques sont plus importantes, mais le camp humain est pris, bien que cet affront ai été lavé dans le sang de ses pillards. Les deux armées refluent en désordre. "


    " Il faudra sans doute des renforts au général Von Keller pour repousser une bonne fois pour toutes ces maudits barbares, qui menacent toujours notre Empire bien aimé. "


Thibault
avatar
Major Highteeb
Membre du Club des Nerviens

Messages : 163
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 27
Prénom : Thibault
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gang3r.wix.com/site
 
ADG Fantastique - CR partie test 100 pts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie test liste Squat : Squat - Garde Imperiale
» Partie Test Round 1 [GAME OVER]
» Partie Test Death Guard vs Eldars 4k
» [1000pts] Flesh Tearers vs Ork vs Tau
» [BD] Lilo & Stitch (5 mars 2014)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du club des Nerviens :: Discussions & Partages :: Jeux par époque :: Fantaisie, Fantastique et Uchronie :: Rapports de Bataille-
Sauter vers: